Inertie : maison bois & confort d’été

L’inertie thermique & la maison bois

MAISON Faible inertie

Les maisons à faible inertie : avantage ou inconvénient ?

La maison ossature bois a une faible inertie. On entend souvent dire que c’est un inconvénient, et qu’il est important d’ajouter de l’inertie pour augmenter le confort habitatif… Est-ce vraiment le cas ? Pas si sûr… !

Faisons ensemble un tour d’horizon de ce qu’est réellement l’inertie thermique, des avantages et des inconvénients des différents types de construction à forte et à faible inertie (bois, béton, ou pierre).

L’inertie thermique, qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer, l’inertie thermique d’un matériau est sa capacité à stocker de la chaleur ou du froid et de restituer progressivement cette température, malgré le contexte extérieur. Chaque matériau a une inertie différente, qui va dépendre de sa densité, de son épaisseur, etc. Par exemple, le béton ou la pierre, plus dense, ont beaucoup plus d’inertie que le bois.

D’autres critères sont liés à l’inertie, comme la diffusivité (capacité de transfert de chaleur). Dans le cas d’un bâtiment, on va parler de déphasage, c’est le temps que va mettre la chaleur à pénétrer dans la maison.

Il ne faut pas confondre inertie avec isolation. L’isolation est la capacité d’un matériau à empêcher les transferts de température de l’intérieur vers l’extérieur. L’inertie, c’est le temps que va mettre un matériau à pouvoir accumuler cette température, puis la restituer.

L’inertie thermique peut être un avantage comme un inconvénient, en été comme en hiver. Voici quelques exemples pour vous aider à faire les meilleurs choix possibles pour votre projet de construction.

L’inertie en été

En été, une maison à forte inertie (comme les maisons en pierre ou en béton), mettra du temps à « absorber » la chaleur. Ce temps d’absorption de la chaleur est différent pour chaque maison et dépend de l’épaisseur des murs et de leur densité. Considérez la maison à forte inertie comme une masse qui accumule progressivement de la chaleur : durant les premiers jours de canicule, la maison restera fraiche. Ensuite, une fois que la maison aura accumulé la chaleur, elle ne pourra plus être rafraîchie naturellement. Il y fera chaud de jour comme de nuit. C’est le principe de l’inertie : diffuser la chaleur accumulée le jour lorsqu’il y a des changements de température.

Les différences de températures à l’intérieur de la maison varient peu et ne baissent pas ! Une fois que la « masse » a accumulé de la chaleur, il est impossible de baisser la température rapidement. S’il fait 27°C dans votre maison, cette température baissera de deux ou trois degrés la nuit, mais pas plus, même s’il fait 19°C à l’extérieur.

Les écarts de température peuvent varier selon l’exposition de la maison, l’épaisseur des murs, les matériaux utilisés, etc.

L’inertie en hiver

Une maison à forte inertie met beaucoup de temps à monter en température en hiver. Mais une fois que la maison est chauffée, la température reste constante et ne varie pas beaucoup si le chauffage est interrompu durant quelques heures. En revanche, si vous vous absentez durant quelques jours, voir une semaine et que vous coupez le chauffage, votre maison sera très longue à chauffer avant de redevenir confortable et cela engendrera des surconsommations d’énergie importantes.

En hiver, l’inertie peut être un atout, tout dépend du mode de vie et des habitudes de chacun !

Maison bois : confort et économies

Nous avons vu comment les maisons à forte inertie réagissent et ce qu’induit ce stockage des températures en été comme en hiver. Mais qu’en est-il de la maison ossature bois ? Quels sont les avantages d’une maison à faible inertie thermique ?

Avec peu d’inertie, la maison bois va pouvoir se rafraîchir rapidement et se chauffer tout aussi rapidement, et conserver longtemps sa température ambiante grâce à une isolation performante, une étanchéité à l’air soignée, et un déphasage de plusieurs heures.

La maison bois en été

En été, la maison bois ne va pas accumuler la chaleur, à l’inverse d’une maison traditionnelle. Cette faible inertie est intéressante lors de longues périodes caniculaires. La maison va pouvoir se rafraîchir naturellement la nuit lorsque les températures baissent : il suffit d’aérer. Lorsqu’il fera 18°C à l’extérieur, il fera 18°C à l’intérieur. Ensuite, elle pourra conserver cette température tout le jour, à condition d’éviter les apports solaires directs, dans la maison. La température augmentera légèrement en fin de journée, mais mettra peu de temps avant de baisser. Ce temps que met la température à pénétrer à l’intérieur de l’habitat est le déphasage. Le déphasage dépend de la densité du matériau, de l’épaisseur des murs, etc. Chaque maison bois a un déphasage différent.

Nous avons réalisé des tests, les maisons Blokiwood ont un déphasage de 8 h 55. C’est principalement dû à l’isolant en fibre de bois et à son épaisseur !

Courbes illustrant, à titre d’exemple, les changements de température dans des maisons à forte et à faible inertie, en été. Une maison à forte inertie va conserver la chaleur et monter en température progressivement, alors qu’une maison à faible inertie va rapidement pouvoir se rafraichir la nuit, et conserver cette fraicheur grâce à l’isolation et à une étanchéité à l’air soignée. Ce schéma a été réalisé à titre d’exemple, chaque maison réagissant différemment en fonction de l’épaisseur des murs, de son orientation, de la présence d’avancée de toit, etc.

La maison bois en hiver

L’inertie en hiver peut aussi être un inconvénient. Il ne faut pas attendre que votre maison soit froide pour commencer à la chauffer, au risque d’engendrer des surconsommations d’énergie, et un inconfort important.

L’avantage d’une maison bois à faible inertie est qu’elle va pouvoir être très vite chauffée, tout en conservant longtemps cette température. Si vous vous absentez le temps d’un week end ou d’une journée, vous pourrez couper votre chauffage et ainsi faire des économies ! Pensez aussi à la chaleur naturelle du soleil apportée par vos baies vitrées, qui contribuera à réchauffer naturellement votre maison. A votre retour, votre maison sera réchauffée très rapidement !

L’inertie est totalement indépendante de l’isolation !

L’isolant

Le déphasage dépend de l’isolant choisi et de son épaisseur. Le polystyrène sera un très mauvais isolant l’été car il a une forte conductivité thermique. Il transmet rapidement la chaleur. À titre d’exemple, à épaisseur équivalente (20 cm), le temps de déphasage du polystyrène sera de 6 heures alors que le Blokiwood à un temps de déphasage de près de 9 heures, soit une journée. Source : quellenergie.fr

L’importance d’une conception optimisée

Au moment de construire, pensez à l’importance de la conception de votre maison ! Peu importe le type de construction et son inertie (bois, béton, pierre, briques, …), votre confort dépend aussi beaucoup des choix que vous ferez. Par exemple, disposez vos pièces en fonction de l’orientation de la maison, avec les chambres côté nord pour rester au frais. Aussi, de grandes baies vitrées côté sud vous permettra de chauffer votre maison en hiver avec un bel apport de lumière, mais engendrera des surchauffes en été ! L’apport solaire est important en hiver, mais il faut s’en protéger en été, peu importe le type de construction ! Placez vos baies côté nord, ou prévoyez des dispositifs pour faire ombre sur votre façade, les solutions sont nombreuses. Avancée de toit, pergolas végétale ou bioclimatique, terrain arboré…,

L’inertie, un peu mais pas trop

Vous aurez compris qu’une maison à forte inertie a ses avantages et ses inconvénients, tout comme la maison ossature bois. Votre consommation d’énergie pour la chauffer et la rafraichir en dépend.

Construire une maison neuve vous donne l’avantage de choisir le matériau qui vous convient, et de l’adapter à votre mode de vie. Vous pouvez également nuancer l’inertie de votre construction bois en ajoutant de la « masse » : une dalle ou /et un mur en béton, des tomettes en pierre près de votre poêle à bois pour restituer la chaleur en hiver, etc.

Leur maison Blokiwood reste fraiche en été ! Ils nous en parlent.

Sous la neige, sa maison Blokiwood reste confortable et peu énergivore !

Vous souhaitez construire ? Consultez nos différentes rubriques.

Vous avez un projet ?
Contactez-nous !